L’amour, c’est l’aide en action
Maria Josefina Mamuyac est bénévole pour la Croix-Rouge philippine depuis 2003. Chaque année en septembre, le centre de collecte de sang de la région tient un événement populaire qui coïncide avec l’anniversaire de Maria Josefina, qu’elle a rebaptisé sa « fête hématique ». « J’invite tous mes amis à donner du sang à cette occasion. »
Passionate33 dévouée réactions

« Je crois qu’on devrait tous avoir une raison d’être. La mienne, c’est l’amour qui m’habite, qui fait bouger les choses : l’amour, c’est l’aide en action. Et ça, pour moi, c’est l’essence même du volontariat. Nous voulons aider les autres, être à leur service. C’est la raison pour laquelle je suis devenue bénévole à la Croix-Rouge en 2003.
Être bénévole pour la Croix-Rouge m’a aidée à devenir une meilleure personne. Ce travail me garde les deux pieds sur terre. Même lorsque la vie met des embûches sur mon chemin, je suis reconnaissante de tout ce que j’ai. Être bénévole m’a aussi aidée à découvrir mon super-pouvoir : celui de changer les choses. Grâce à mon parcours avec la Croix-Rouge et aux formations que j’ai pu suivre, j’ai eu la chance de devenir monitrice de secourisme et de soins vitaux en réanimation, en plus de faire partie de l’équipe d’intervention d’urgence.

Quand on travaille dans le domaine de la santé, on sait à quel point le sang est précieux. On connaît trop bien les conséquences qu’une baisse dans les réserves de sang peut avoir sur les patients. C’est ce qui m’a poussée à m’impliquer dans la vaste campagne de collecte de sang qui a lieu chaque année le jour de mon anniversaire. Cet événement est devenu ma “fête hématique”. J’invite tous mes amis et je leur demande de donner du sang plutôt qu’un cadeau. S’ils ne peuvent pas ou ne veulent pas donner de sang, ils doivent à leur tour inviter quelqu’un qui est prêt à le faire. Pour les remercier, je leur donne un petit cadeau en guise de reconnaissance pour leur soutien envers les personnes vulnérables.

Mon rôle de bénévole m’a aidée à mieux me connaître et m’a fait découvrir mon pouvoir. C’est grâce à celui-ci que je peux à mon tour inspirer les autres, surtout les bénévoles plus jeunes qui cherchent peut-être encore leur raison d’être. En devenant bénévole, j’ai commencé à voir plus loin que le bout de mon nez quand j’ai compris que je pouvais aider les autres. Comme je le dis souvent, l’amour, c’est l’aide en action. »

En 2018, Maria Josefina Mamuyac a reçu le prix de reconnaissance des bénévoles de la Croix-Rouge philippine pour toutes ses années de loyaux services.

Maria Josefina Mamuyac

les Philippines, 2003

Votre réaction à cette histoire
Brave
Courageuse
Passionate
Dévouée
Hero
Héros
Inspiring
Inspirante
Vous avez entendu 0 voix sur. Bravo!
Le saviez-vous...

En février 2019, seuls 24,3 % des parlementaires nationaux de partout dans le monde étaient des femmes, témoignant d’une lente augmentation par rapport aux 11,3 % en 1995.

– UN Women

Inscrivez-vous à notre newsletter