« Soyez toujours honnêtes, fidèles et sincères »
Bahrievа Maryana Amrievna est présidente de la section de Navoï de la Société du Croissant‑Rouge en Ouzbékistan, poste exigeant qui lui permet de rencontrer des gens partout dans le monde. « Une femme s’est levée dans la foule pour exprimer sa gratitude. C’est un moment marquant de mon parcours au Croissant‑Rouge. »
Passionate4 dévouée réactions

« Je suis infiniment reconnaissante de faire partie de ce grand mouvement de bienfaisance. Depuis plus de 20 ans, je contribue à cette merveilleuse organisation qu’est le Croissant‑Rouge de l’Ouzbékistan. Avant, j’étais vice-présidente du regroupement des femmes de la province de Navoï. Je protégeais les mères et les enfants et j’aidais les femmes ayant des problèmes de santé à fonder une famille et à en prendre soin. Mais en 1999, j’ai décidé qu’il était temps de passer à autre chose et j’ai rejoint le Croissant‑Rouge. Aujourd’hui, je suis présidente de la section de Navoï de la Société du Croissant‑Rouge de l’Ouzbékistan.

Je me souviens d’un discours que j’ai un jour prononcé devant une foule d’environ 10 000 personnes. Je parlais du Croissant‑Rouge lorsqu’une femme s’est levée dans la foule soudainement. Elle était en deuil : un long châle blanc traditionnel lui couvrait la tête. Les larmes aux yeux, elle a remercié notre organisation de tout cœur. Son mari et son fils avaient subi un accident qui les a envoyés aux soins intensifs pendant une semaine. Nos bénévoles et nos donateurs lui étaient venus en aide pendant cette période difficile. Les deux hommes n’avaient malheureusement pas survécu à leurs blessures. Malgré tout, cette femme était énormément reconnaissante que notre organisation ait été là pour lui offrir du soutien lorsqu’elle en avait besoin. C’était un moment émouvant et marquant de mon parcours au Croissant‑Rouge. »

Dans le cadre de mes fonctions de présidente, j’ai été nommée cheffe d’une mission au Turkménistan. Nous avons pris la route jusqu’à la frontière, où une foule de personnes attendaient pour traverser. Il y avait tellement de gens. Mais lorsque notre délégation est arrivée à bord de véhicules portant l’emblème du Mouvement, tout le monde nous a laissés passer. Nous les entendions dire : « C’est la Croix‑Rouge et le Croissant‑Rouge », « Ils aident les gens », et « Il faut les laisser passer rapidement; quelqu’un doit avoir besoin d’eux là-bas ». Selon moi, cet épisode témoigne du grand respect que les gens ont pour le travail caritatif du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Enfin, j’aimerais féliciter toutes les jeunes travailleuses et tous les jeunes travailleurs au sein de notre Mouvement. Continuez à prendre de bonnes décisions. J’espère que vous ferez le bien et que vous serez toujours honnêtes, fidèles et sincères. Je souhaite aussi que vous continuiez d’écouter sans couper la parole, car le simple fait de se confier procure aux gens un sentiment de soulagement. J’ai bon espoir que vous saurez agir rapidement, surtout face aux situations d’urgence où la vie d’une personne repose parfois entre vos mains.

Bahrievа Maryana Amrievna

Ouzbékistan, 1999

Votre réaction à cette histoire
Brave
Courageuse
Passionate
Dévouée
Hero
Héros
Inspiring
Inspirante
Vous avez entendu 0 voix sur. Bravo!
Le saviez-vous...

Les négociations de paix auxquelles participent les femmes ont 35 % plus de chances d’entraîner des résultats positifs.

– Council of Foreign Relations (CFR)

Inscrivez-vous à notre newsletter