« Je veux être au service des gens »
Le côté humanitaire d’Ibukunoluwa Ogunsola Adeyanju s’est manifesté à un jeune âge. En 2000, âgée d’à peine onze ans, elle rejoignait les rangs de la Croix-Rouge du Nigéria. Aujourd’hui infirmière certifiée, Ibukunoluwa œuvre à titre de coordonnatrice santé dans l’État où elle est née.
Inspiring11 inspirante réactions

Mon premier contact avec le travail humanitaire s’est fait alors que j’étais toute jeune. J’allais encore à l’école primaire quand j’ai décidé de me joindre à la Croix-Rouge. Depuis, j’ai participé à toutes les activités de la Croix-Rouge qui se sont déroulées dans mon école, mon détachement et mon État. En fait, j’ai même participé à des opérations à l’échelle nationale. C’est en suivant différentes formations que j’ai pu me perfectionner et décrocher éventuellement un poste de formatrice au sein de la Société.

« Mon côté humanitaire en voulait encore plus »

– Ibukunoluwa Ogunsola Adeyanju, Nigeria

Mais mon côté humanitaire en voulait encore plus. C’est pourquoi je me suis inscrite à un programme de soins infirmiers après avoir terminé mes études. Aujourd’hui, ma profession d’infirmière certifiée me permet vraiment de satisfaire mes objectifs de travail humanitaire. Par exemple, j’ai pu travailler pour la Croix-Rouge à titre de coordonnatrice santé chez nous, dans l’État d’Ogun. J’ai représenté mon État dans différents forums qui portaient sur différents enjeux. De plus, j’ai été élue comme coordonnatrice jeunesse il y a deux ans.

J’ai fait du bénévolat dans diverses interventions d’urgence, tant chez nous qu’ailleurs. J’ai ainsi exercé la fonction d’agente d’inspection de la Santé de l’État à la suite d’une flambée de la fièvre de Lassa dans une région du pays. J’ai également porté le chapeau d’agente de contrôle sur le terrain pendant des inondations qui ont ravagé une partie de l’État, entre autres.

J’ai toujours trouvé facile de concilier ma vie personnelle et mon travail à la Croix-Rouge. Mes proches comprennent ma passion pour le travail humanitaire et me soutiennent. C’est ce qui m’a aidée à faire progresser la Croix-Rouge du Nigéria pour ainsi donner vie aux idéaux, à la vision et aux principes du Mouvement. Mon plus grand rêve? Pouvoir continuer mon travail pour la Croix-Rouge et aider ceux qui en ont le plus besoin.

Ibukunoluwa Ogunsola Adeyanju

Nigeria, 2000

Votre réaction à cette histoire
Brave
Courageuse
Passionate
Dévouée
Hero
Héros
Inspiring
Inspirante
Vous avez entendu 0 voix sur. Bravo!
Le saviez-vous...

À l’international, les femmes occupent seulement 12 pour cent des sièges de conseils d’administration.

– Deloitte, 2015

Inscrivez-vous à notre newsletter