Aux côtés des femmes à chaque étape de son parcours
Passionnée des questions entourant la santé des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents, Medoline Lema s’emploie à faire changer les choses dans les circonstances les plus exigeantes.
Inspiring7 inspirante réactions

Medoline Lema est une professionnelle de la santé passionnée par son travail. Elle a suivi une formation d’infirmière et de sage-femme dans son pays d’origine, la Tanzanie. Grâce aux possibilités de déplacements internationaux, Medoline a cheminé professionnellement pendant des années dans des hôpitaux du Libéria, tout en offrant ses services de sage-femme en pratique privée. Son parcours professionnel, qui suivait jusque-là son cours régulier, prend un virage dramatique et inattendu en 1989, lorsqu’une explosion marque le début de la guerre civile libérienne, plongeant Medoline dans l’incertitude. Contrainte de fuir la violence omniprésente au Libéria, Madeline se réfugie alors dans un pays voisin, la Côte d’Ivoire, où l’attend un avenir incertain. Les années qui suivent dicteront les prochains chapitres de sa vie et de sa carrière. En effet, Medoline se sent interpellée par la situation du pays en crise, où les besoins en professionnels de la santé sont devenus plus criants que jamais.

À la recherche d’une occasion d’apporter sa contribution, Madeline amorce sa carrière dans le secteur humanitaire, où elle découvre le Mouvement international de la Croix‑Rouge et du Croissant‑Rouge. Elle s’engage d’abord comme bénévole au sein de la Croix‑Rouge du Libéria pour appuyer la mise en œuvre du programme du Comité international de la Croix‑Rouge sur les conditions de détention. Dans le cadre de ses fonctions, Madeline visite des prisons et d’autres centres de détention où les bénévoles de la Croix‑Rouge veillent à ce que les détenus obtiennent des soins de santé de base.

Elle travaille ensuite auprès d’organisations œuvrant dans d’autres pays, dont la Somalie, le Soudan du Sud, la République démocratique du Congo, la Palestine et le Zimbabwe. Animée par une passion particulière pour la santé reproductive, elle se consacre à des recherches sur le processus décisionnel entourant les moyens de contraception et la planification familiale chez les femmes des régions défavorisées à Nairobi, au Kenya. Ces questions formeront aussi le sujet de sa thèse de maîtrise.

En 2010, Medoline immigre au Canada. Elle est embauchée par la Croix‑Rouge canadienne comme gestionnaire du Programme de santé, Afrique. Au sujet de son retour dans le Mouvement international, Medoline précise: ”Cette occasion de travailler de nouveau pour la Croix‑Rouge canadienne et le Mouvement m’a fait l’effet de rentrer à la maison après un long voyage.”

”Grâce à mon travail avec et pour le Mouvement, j’ai accès à des privilèges et à des responsabilités que je ne tiendrai jamais pour acquis”

– Medoline Lema, Canada

Lorsque leur plus jeune obtient son diplôme d’études secondaires, Medoline et son mari décident de recommencer à travailler sur le terrain. Cette décision les conduit au Soudan du Sud, où Medoline occupe actuellement les fonctions de représentante de pays pour la Croix‑Rouge canadienne.

À Djouba, Medoline a la possibilité de diriger la mise en œuvre d’un projet financé par le gouvernement canadien qui vise à appuyer l’éducation des filles, de même que de nombreuses autres initiatives appuyées par la Croix‑Rouge canadienne dans les régions rurales du Soudan du Sud.

Medoline s’évertue à jouer son rôle de dirigeante dans un contexte exigeant où se perpétue la domination masculine, qui s’exerce aussi bien dans la vie de tous les jours que dans la culture du travail. À ce défi de taille s’ajoutent les difficultés qu’engendre un environnement instable, façonné par les conflits. Comme Medoline l’explique clairement : « C’est en faisant entendre une voix douce, mais assurée, et en s’exprimant haut et fort que la plupart des femmes — moi comprise — sont parvenues à faire valoir l’importance du leadership au féminin et l’intérêt de la diversité. Ces enjeux sont tellement importants. Grâce à l’inclusion des femmes, nous pouvons tirer le meilleur parti des capacités existantes en apportant une diversité de points de vue à nos activités de planification stratégique et de mise en œuvre pratique. Femmes et hommes, filles et garçons qui sont soumis au stress intense des conflits et de la violence présentent la même vulnérabilité, mais ont aussi des besoins qui leur sont propres. Afin de procéder à une analyse réfléchie de ces contextes, qui doit faire appel à divers points de vue pour élaborer une réponse appropriée et gagner le concours des communautés qui reflètent cette diversité, il est important que les femmes fassent partie du processus et exercent leur leadership. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas, même si des efforts concertés contribuent à renverser la vapeur, dans une certaine mesure. Nous devons faire le nécessaire pour accélérer cette tendance. »

Medoline parle avec émotion de l’engagement des femmes, des filles et des communautés qui doivent composer avec des situations difficiles, de la mise en application de diverses approches pour trouver des solutions en réponse à leurs besoins pressants et à ceux de leurs proches, ainsi que de la collaboration avec les dirigeants communautaires et d’autres acteurs du secteur humanitaire. Lorsqu’on lui demande ce qui la motive à persévérer malgré ces circonstances difficiles, Medoline affirme :

”Mon vœu le plus cher est le suivant : parvenir à changer les choses pour une personne à la fois, en contribuant à améliorer ses conditions d’existence et les occasions qui s’offrent à elle.”

– Medoline Lema, Canada
Medoline Lema

Canada, 1989

Votre réaction à cette histoire
Brave
Courageuse
Passionate
Dévouée
Hero
Héros
Inspiring
Inspirante
Vous avez entendu 0 voix sur. Bravo!
Le saviez-vous...

Les entreprises du quartile supérieur en termes de diversité des sexes ont 15% plus de chances de surperformer la concurrence.

– McKinsey & Co. (2015)

Inscrivez-vous à notre newsletter