Une femme réputée pour sa neutralité
Première présidente et fondatrice de la section de la Croix-Rouge britannique à Derry pendant le conflit nord-irlandais, Lady McCorkell (1921-2010) a un jour reçu des membres l’IRA chez elle pour prendre le thé dans le plus grand secret.
Brave2 courageuse réactions

Née à l’étranger et ayant passé son enfance en Irlande du Sud avant la Deuxième Guerre mondiale, Aileen McCorkell n’a jamais adhéré à l’intolérance politique et religieuse qui a régné et causé des tensions dans le nord de l’Irlande pendant des décennies. Il n’est donc pas étonnant que madame McCorkell se soit rendu compte dès le début du conflit dans les années 1960, que les principes d’humanité et d’impartialité de la Croix-Rouge pourraient jouer un rôle clé dans les tensions opposant nationalistes et unionistes dans le nord de l’Irlande. C’est la raison pour laquelle, en 1962, Lady McCorkell a décidé de créer une section de la Croix-Rouge dans la ville de Derry et en est devenue la présidente.

Aileen McCorkell est née en 1921 en Inde où était déployé son père, le lieutenant-colonel E.B. Booth, après la Première Guerre mondiale. Il y a rencontré celle qui allait devenir la mère d’Aileen. Peu de temps après la naissance de cette dernière, la famille est retournée vivre en Irlande du Sud. La jeune Aileen a grandi dans une famille aisée et a même pu passer une année scolaire à Paris.

Lorsque la Deuxième Guerre mondiale a éclaté en 1939, la jeune Aileen n’a pas hésité à s’impliquer dans la sécurité de son pays. Sa première tentative de rejoindre le Womens Royal Naval Services (WRENS) s’est toutefois soldé par un échec. Cela ne l’a pas découragée, puisqu’elle a par la suite été acceptée au sein de la Women’s Auxiliary Air Force (WAAF) en 1941. Aileen McCorkell a été déployée un peu partout au Royaume-Uni jusqu’à la fin de l’année 1946. Après une brève période en tant que gouvernante scolaire, elle est rentrée en Irlande.

Lady McCorkell a commencé ses activités de bénévole à la Croix-Rouge en 1961. Elle s’est rendu compte du rôle que jouerait une telle organisation dans cette Irlande du Nord en proie aux conflits et a décidé en 1962 de créer une section de la Croix-Rouge à Derry, une ville située à la frontière entre l’Irlande du Nord et l’Irlande du Sud. Lady McCorkell est également devenue membre du Conseil nord-irlandais de la Croix-Rouge britannique et a en tout temps respecté le principe de neutralité absolue. Sa réputation s’est d’ailleurs forgée sur sa capacité à ne jamais prendre parti dans les conflits.

Ses premières actions en tant que présidente de la Croix-Rouge se sont concentrées sur l’offre de services d’aide sociale dans la ville. Le Mouvement s’est investi dans l’aide aux communautés pauvres de Derry vivant dans l’insalubrité en mettant en place un club hebdomadaire qui réunissait des personnes handicapées provenant des quatre coins de la ville. La Croix-Rouge a en outre créé des services comme la livraison de repas aux personnes vulnérables.

À la fin des années 1970, des bombardements ont entraîné la ville de Derry dans une spirale de violence et Lady McCorkell a dû gérer cette situation. Après des années de violence et d’explosion qui ont menacé la ville, en juin 1972, Lady McCorkell et son mari ont accepté d’organiser des pourparlers de paix clandestins entre le gouvernement britannique et l’IRA. Lady McCorkell a offert un gâteau au chocolat et du thé à ses invités, puis elle s’est retirée afin de laisser les négociateurs mener les discussions. Fidèle à ses principes de neutralité, Lady McCorkell ne s’est jamais impliquée dans ces discussions.

Par la suite, une trêve a été déclarée, mais les conflits ont malheureusement repris quelques mois plus tard. Au cours des longues années de violence et d’amertume qui s’en sont suivies, la Croix-Rouge de Derry a offert ses services de manière impartiale à tous ceux qui en avaient besoin. Lady McCorkell prenait plaisir à déclarer que la Croix-Rouge ne déroge jamais à son principe de neutralité « même en Irlande du Nord ».

Les expériences de Lady McCorkell pendant le conflit nord-irlandais ont été consignées dans une courte biographie intitulée « A Red Cross in My Pocket » publiée en 1992, dont certaines parties ont été incluses dans une anthologie en 1995 : « I Owe My Life: A Celebration of 125 Years of the British Red Cross ».

Lady McCorkell a reçu l’insigne d’honneur de la Croix-Rouge britannique pour services remarquables en 1972. En 1975, elle a été élevée au rang d’Officier de l’Ordre de l’Empire britannique, un ordre de chevalerie de l’Empire britannique.

Lady McCorkell s’est éteinte le jour de Noël 2010.

Aileen McCorkell

Royaume-Uni, 1961

Votre réaction à cette histoire
Brave
Courageuse
Passionate
Dévouée
Hero
Héros
Inspiring
Inspirante
Vous avez entendu 0 voix sur. Bravo!
Le saviez-vous...

Toutes régions confondues, les femmes représentent entre 45 et 57 % de la force bénévole de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

– IFRC Everyone Counts Report, 2019

Inscrivez-vous à notre newsletter