Provoquer le changement grâce à la sensibilisation
”Je suis convaincue que si nous continuons d’offrir des séances de sensibilisation dans les communautés ciblées, nous protégerons de nombreuses jeunes filles et jeunes femmes contre les mutilations génitales féminines ”
Brave13 courageuse réactions

Aziza Abdikadir Hassan est une travailleuse humanitaire passionnée qui a rejoint le Croissant-Rouge de Somalie (Société du Croissant-Rouge de Somalie - URURKA BISHA CAS) en février 2018 en tant qu’agente de saisie des données pour le Service de la santé et de la nutrition. Elle occupe maintenant le poste de responsable des enjeux liés à l’égalité des genres et à la diversité.

Les violences sexuelles et fondées sur le genre, y compris les pratiques traditionnelles délétères comme les mutilations génitales féminines, sont extrêmement répandues au Somaliland. Pour tenter de trouver une solution à ces enjeux, Aziza donne régulièrement des formations aux employé(e)s et aux bénévoles de la Société nationale sur les façons de prévenir la violence sexuelle et fondée sur le genre et d’y remédier.

Aziza met l’accent sur l’amélioration des connaissances et des compétences des agent(e)s de soins de santé primaires grâce à des formations complètes sur la violence sexuelle et fondée sur le genre, la mise en œuvre de mécanismes de référence et la prestation de soins centrés sur les survivant(e)s. Elle a également déployé des efforts importants pour organiser des séances d’orientation destinées aux bénévoles et aux employé(e)s portant sur le Code de conduite et les politiques en matière de protection contre l’exploitation et les abus sexuels et de protection de l’enfance afin de créer des milieux de travail sécuritaires et de favoriser la prestation de services de grande qualité et sensibles au genre.

Aziza eu un impact important sur la prévention des mutilations génitales féminines en renforçant les capacités des agent(e)s de soins de santé et des bénévoles communautaires à sensibiliser et à mobiliser leurs collectivités. Cependant, elle s’est rendu compte que changer des pratiques et des coutumes aussi profondément ancrées dans la culture que les mutilations génitales féminines n’était pas une mince affaire. Dans certains cas, il lui a fallu se rendre à de nombreuses reprises dans des familles afin de les aider à comprendre la gravité de ces types de mutilation et les risques qui y sont associés. Selon elle, les femmes leaders comme elle sont confrontées à des obstacles culturels majeurs en raison de la nature délicate des questions comme la violence sexuelle et basée sur le genre, les mutilations génitales féminines ou la gestion de l’hygiène menstruelle. En outre, la résistance au changement vient autant des femmes que des hommes. Même si Aziza a fait des progrès concrets en ce qui concerne la réduction de la violence basée sur le genre, elle est consciente qu’il y a encore loin de la coupe aux lèvres.

”Je crois que d’autres Somaliennes se joignent à nous pour aider nos communautés à apporter des changements remarquables à leur vie quotidienne dans la dignité et le respect”

– Aziza Abdikadir Hassan, Somalie

Au Somaliland, peu d’organismes se consacrent à la lutte contre les problèmes de protection, d’égalité des genres et d’inclusion et les collectivités sont très peu sensibilisées à ces enjeux. Aziza était découragée de constater que les membres des communautés ne savaient pas comment accéder aux services essentiels favorisant la protection, l’égalité des genres et l’inclusion. Par l’entremise du Croissant-Rouge de Somalie (CRS), elle a donc mis en place des séances de sensibilisation dans les communautés rurales où il a été possible d’amorcer des conversations essentielles sur des sujets importants qui touchent la vie des femmes et des filles vulnérables. Elle est impatiente de poursuivre son travail avec le Mouvement et d’inciter les groupes communautaires vulnérables à venir en aide aux filles, aux sœurs et aux futures mères du Somaliland.

Aziza Abdikadir Hassan

Somalie, 2018

Votre réaction à cette histoire
Brave
Courageuse
Passionate
Dévouée
Hero
Héros
Inspiring
Inspirante
Vous avez entendu 0 voix sur. Bravo!
Le saviez-vous...

À l'échelle mondiale, les femmes n'occupent que 24% des postes de direction. Les États-Unis sont en retard de 21% par rapport à la moyenne mondiale, alors que les femmes occupent 51% des postes à la haute direction.

– Forbes Insight Study. C-Suite Sees More Female Leaders Reaching Top; March 8, 2013

Inscrivez-vous à notre newsletter