Troquer son nid douillet contre la zone de guerre
Imaginez une mère à qui sa fille annonce s’être portée volontaire auprès de la Croix-Rouge en pleine guerre du Vietnam. C’est ce qu’a vécu la mère de Mary, une « Donut Dolly » qui a décidé de quitter la monotonie de son emploi de bureau pour faire quelque chose de plus utile. Les cinq frères de Mary ont miraculeusement échappé à la conscription, mais celle-ci a décidé de son propre chef de traverser l’océan et se rendre en zone de guerre. « J’avais l’impression qu’il y avait un manque dans ma vie », a raconté Mary.
Inspiring3 inspirante réactions

Les « Donut Dollies » étaient des femmes qui avaient décidé de se mettre au service de l’humanité en rejoignant les rangs de la Croix-Rouge pendant la Deuxième Guerre mondiale, la guerre de Corée et la guerre du Vietnam. Elles avaient pour mission de remonter le moral des troupes en leur servant des beignets (« donuts », d’où l’origine du nom) et du café chaud ainsi qu’en veillant au divertissement.

Tous les jours, ces femmes se rendaient dans les différentes bases en hélicoptère ou à bord de véhicules conduits par les soldats afin de diffuser leur message d’espoir. Selon Mary, les Donut Dollies jouaient le rôle d’amies, de sœurs ou de mères auprès des soldats. Leur présence était toujours la bienvenue, même pendant les périodes les plus dures. Mary s’est pratiquement toujours sentie en sécurité pendant son séjour au Vietnam, en grande partie grâce aux soldats et à la Croix-Rouge américaine qui veillaient farouchement sur elles.

Emily, une autre Donut Dolly raconte que les activités organisées par les femmes aidaient les soldats à s’évader l’espace d’un instant. Et ce n’était pas toujours simple! Les femmes travaillaient de longues heures, parfois jusque très tard dans la nuit. Mais aucune d’entre elles ne se plaignait. Leur dévouement indéfectible transparaît dans leurs écrits.

Aujourd’hui, les anciens combattants continuent de rendre hommage aux Donut Dollies. En 2018, une cérémonie en l’honneur de Mary et de ses sœurs d’armes a été organisée dans un hôpital du ministère des Anciens Combattants dans le Wisconsin. De nombreux anciens soldats présents ce jour-là, dont certains tenaient à peine sur leurs jambes, ont tenu à se lever pour saluer le travail des Donut Dollies. Ils ont applaudi à tout rompre pour remercier du fond du cœur toutes ces femmes qui se sont volontairement tenues à leurs côtés lors de leurs déploiements.

Mary Evans

les États-Unis d'Amérique, 1968

Votre réaction à cette histoire
Brave
Courageuse
Passionate
Dévouée
Hero
Héros
Inspiring
Inspirante
Vous avez entendu 0 voix sur. Bravo!
Magazine Croix-Rouge Croissant-Rouge, janvier-avril 1990

« Les femmes de Castiglione ont pris soin des soldats blessés de Solférino et pansé leurs blessures, mais aucune femme n’a assisté à la naissance de la Croix-Rouge quatre ans plus tard. Aujourd’hui, les femmes continuent de prendre soin des blessés et de panser leurs blessures. Mais participent-elles à la prise de décisions? »

– IFRC Everyone Counts Report, 2019

Inscrivez-vous à notre newsletter